A travers une démarche d’appropriation des outils et des matériaux les plus contemporains, Julien Levesque interroge notre environnement numérique dans ce qu’il a de plus singulier. Tant comme matière ou comme sujet dans ses œuvres, il questionne son époque et ses moyens de représentations en jouant des machines et de cette « matière vivante » et volatile que sont nos données numériques. Face à la démesure de nos vies électroniques, de par son travail, l’artiste propose une vision ré-enchantée de notre présent aux accents dadaïstes mêlant légèreté, humour et poésie.

JUDITH DUPORTAIL

Judith Duportail

Judith Duportail est une journaliste indépendante, membre du collectif Les Journalopes. Elle enquête sur comment la technologie bouleverse – ou disrupte diront certains – l’amour et la liberté. Elle vient de publier l’Amour sous algorithme, exploration intime des algorithmes de Tinder.

Multi-instrumentiste autodidacte et créateur de musique électronique, David Guerra se forme à la musique électroacoustique (CRR de Chalon-sur-Saône, avec Jean-Marc WEBER) et à la M.A.O (CFPM Villeurbanne) pour asseoir ses connaissances et s’ouvrir d’autres champs d’exploration. Sous le pseudonyme Svindrön, il révèle son génie de la musique électronique fortement influencé par les papes de l’electronica et de l’IDM. Sensible à l’art total, David Guerra collabore, en tant que compositeur, interprète et concepteur sonore, sur de nombreux projets artistiques où l’art sonore, la danse, l’art visuel, l’art plastique… vivent dans un temps unique. Reverrance – performance A/V, Noisy skeleton – installation immersive et interactive, Lumarium – installation lumineuse et sonore, Shapes of light – performance danse, laser et live electronic, Histriker – installation interactive. En 2016, il crée la performance A/V Dématérialisé avec Jeanne Brouaye et Pierre Amoudruz. Dans cette création il approfondit ses recherches sur la corrélation entre les dispositifs interactifs (caméras 3D ou capteurs de mouvements), et, le geste instrumental et l’interprétation musicale. 

COLINE
BRIDAY

Coline Briday

Coline Briday est chargée de partenariat pour WeTechCare. Depuis 2015, l’association travaille auprès des acteurs de l’inclusion numérique pour faire du numérique une chance pour tous. Fort de l’expertise développée par l’association sœur Emmaüs Connect, WeTechCare accompagne au quotidien les professionnels du terrain qui accompagnent des publics en précarité numérique, au travers de 2 activités. Le conseil auprès de collectivités, opérateurs de service public et réseaux, permet de co-construire des réseaux locaux d’inclusion numérique. Par ailleurs, l’association met en capacité les professionnels d’accompagner leur public sur le numérique, via des outils pédagogiques en ligne, gratuits.

Musicien, technicien du son et programmeur informatique, Valentin Durif apprécie particulièrement le champ de la lutherie numérique. Il conçoit, fabrique et pratique ses propres instruments ou développe des dispositifs mécaniques et informatiques capables de jouer ses compositions. Ses créations sont présentées sous la forme de concerts performances (Émincé d’oreilles) ou d’installations (Cliquetis). Sa musique avoisine l’electronica, le noise rock ou l’indus et une veine plus expérimentale de la création sonore. Valentin Durif apparaît sous le pseudo grésillant de GzzzT pour une partie de son travail et il collabore régulièrement avec l’AADN pour laquelle il participe à des installations et développe des systèmes interactifs (Duty Free, échos du festival Vision’R à Lyon, Théat’réalités au CCO de Villeurbanne, ça coule, Nuits Sonores).

Victor Roux est un musicien multi-instrumentiste, plasticien spécialisé dans la composition et la création sonore. Il est compositeur et arrangeur de profession et accompagne plusieurs artistes pop sur scène. Issu d’une formation en composition électroacoustique et musique amplifiée, il a à son actif plusieurs installations audio-visuelles interactives. Il a travaillé avec différents artistes de tous bords sur de nombreuse créations aussi bien en tant que musicien que plasticien ou encore metteur en scène.

Éducatrice de jeunes enfants, Mathilde Mercier s’intéresse aux usages des écrans dans le quotidien des familles. Elle anime Tabletus, une méthode positive et réaliste d’accompagnement à la parentalité numérique développée par la Souris Grise. 

Créée en 2010, la Souris Grise est une pionnière des sites de critiques d’application Jeunesse francophones. La Souris est aussi un magazine indépendant, libre de ses propos et analyses à la déontologie stricte. 

 

Artiste mâconnais diplômé en Musiques Actuelles, Régis Cognard étudie la musique électroacoustique au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Chalon.

Il sera présent au festival pour vous proposer, avec la complicité de la Cave à musique, des ateliers de captation de son suivis d’une performance sonore participative ! 

 

 

 

Charlie Danger est une vidéaste et vulgarisatrice historique française, principalement connue pour son émission Les Revues du Monde. Créée en 2014, la chaîne représente aujourd’hui près de 500,000 abonnés. Charlie Danger est la première vulgarisatrice historique féminine française sur YouTube en termes de visibilité, ambassadrice du département des antiquités Égyptiennes du Musée du Louvre, et est engagée dans nombreux mouvements culturels, féministes et écologiques.

Laurent Lefevre est chercheur à l’Inria (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Il y a plus de 10 ans, que Laurent s’interroge sur la consommation énergétique des ordinateurs, des réseaux des data centres. Depuis, il travaille sur la recherche de l’efficacité énergétique des grands systèmes numériques (Clouds, Data Centres, Internet). Membre du collectif EcoInfo, il explore plus globalement la mesure des impacts environnementaux de l’informatique et comment les réduire.

Antonin Atger est un auteur lyonnais. Interfeel, roman d’anticipation young adult, est son premier roman. Ce livre parle du futur, où un nouveau réseau social, Interfeel, permet de partager ses émotions.
Plus personne n’a donc de sentiments privés, vrais, car ils sont perçus par les autres.

Antonin Atger sera présent dimanche 19 mai pour une séance de dédicaces et un moment d’échange avec les festivaliers, grâce à la librairie Decitre de Crêches-sur-Saône, partenaire de l’édition 2019 du festival ! 

Créé en 1983 par Gilles Prost,  président actuel de l’association, le club informatique Syntaxe erreur est une section de l’Amicale laïque de Gueugnon. Cette association a été créée dans le but de réduire la fracture numérique. Depuis cette date, elle a suivi l’évolution de l’informatique et a contribué à la formation de plus de 2000 personnes de tous niveaux grâce à l’aide de bénévoles.

En 2011, un partenariat avec la Communauté de Communes du Pays de Gueugnon, a permis de compléter l’action du club informatique, et d’ajouter une branche « solidaire » à la formation : le reconditionnement et le recyclage de matériels informatiques.

 

Nathalie Barbery, coordinatrice du centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI) de l’Académie de Dijon, sera présente pour une conférence sur les fake news, des mécanismes sous-jacents aux solutions en matière d’éducation aux médias. Sous l’autorité de la rectrice, le CLEMI organise des formations, et accompagne les équipes pédagogiques, les écoles et les établissements scolaires pour mettre en oeuvre un projet d’éducation aux médias et l’information ainsi que pour la mise en place et le développement
de médias scolaires. Il met en relation les équipes éducatives et pédagogiques avec des professionnels des médias, notamment la presse locale, les stations de France Bleu et de France 3, les télévisions locales de service public, les radios associatives…

Issue du monde éducatif et désormais tournée vers l’éducation populaire, l’association Framasoft est animée par la volonté de promouvoir les libertés numériques. Le respect des libertés fondamentales des utilisatrices et utilisateurs, garanties par des contrats légaux (les licences libres), est au cœur du mouvement « libriste » et permet de s’assurer que l’humain reste en maîtrise de l’outil numérique.

Wheeldo c’est une micro-usine mobile qui sillonne les routes pour venir à votre rencontre. Avec son fab lab, elle vous aide à créer les objets issus de votre imagination, à modifier, réparer ou remplacer les objets de votre quotidien.

Casimir Jeanroy-Chasseux, co-fondateur et fabmanager de Wheeldo, et Tiffanie Pichon, artiste plasticienne et également fabmanager chez Wheeldo, seront présents pour animer le fab lab !

Il fallait cet étrange cocktail pour lancer un Mouton Numérique : une équipe fondatrice animée par les sciences humaines, fascinée par les (r)évolutions technologiques et avide de saisir ce qui fait l’essence de ce monde qui innove. En commun un objectif : éclairer les choix du futurs avec les armes du dialogue. Le duo de Moutons est devenu depuis un troupeau !

Le festival  en accueille quelques uns pour une série d’ateliers. 

L’Atelier Canopé de Mâcon est un espace de proximité, connecté et convivial, proposant un ensemble de services et de ressources innovants à destination de la communauté éducative, des associations, des centres de loisirs, des collectivités et du grand public. Il organise des
événements tout au long de l’année, propose des formations ouvertes à tous sur le numérique et des ateliers de pratiques en lien avec l’éducation et le numérique éducatif.

Média d’action basé en Saône-et-Loire, ODIL est une plateforme où l’on voyage entre reportages, conférences, portraits, interviews, chroniques, débats, documentaires, zappings,… Sa ligne directrice ? La richesse du territoire, le local, les initiatives, les savoirs-faire, autour de trois grands thèmes société, culture et sport.
ODIL sera présent au festival pour animer et capter des conférences, qui seront ensuite retransmises sur le site odil.tv. 

Depuis sa création, Radio Cactus est un lieu de rencontre, de création et d’imagination où chaque individu et chaque groupement peut contribuer à l’animation et à l’information de la région.

Radio cactus sera présent au festival pour un direct le vendredi 17 mai, et l’animation d’une table ronde sur l’empreinte écologique du numérique le dimanche 19 mai.