Pour cette première édition, Sans décoder ?! reçoit des invités prestigieux, dont certains ont une renommée internationale.

CLARA BEAUDOUX

© Editions du sous-sol

Journaliste multimédia à France Info, Clara Beaudoux s'est fait connaître sur Twitter avec la création de Madeleine Project : " Elle s'appelait Madeleine, elle aurait eu 100 ans en 2015. C'est la femme qui a vécu dans mon appartement avant moi. J'ai découvert dans la cave toute la vie de Madeleine, objets, photos, lettres. Je me suis plongée dedans. "

A l'approche de la publication du 2e tome de cette aventure, Clara Beaudoux est désormais suivie par près de 10 000 Twittos.

PHILIPPE BOISNARD

Philippe Boisnard est un artiste numérique et écrivain. Il interroge depuis de nombreuses années la constitution de l’homme à travers la matérialité des codes et des représentations liées à la dimension politique, sociale ou économique. Ses installations et ses performances cherchent à réfléchir aux processus technologiques qui viennent constituer notre humanité. C’est en ce sens qu’il travaille beaucoup sur la question des fragments qui constituent les hommes, fragments qui seraient et leur ADN.
Il crée des installations ou des performances seul, tel phAUTOmaton ou Réalité fragmentaire, et en association avec d’autres créateurs, tels Hortense Gauthier avec qui il forme le duo hp process, ou Arnaud Courcelle avec qui il a conçu la borne interactive de présentation de l’Hermione, ou encore le musicien Gaëtan Gromer.
Par ailleurs, il a travaillé pour des créations numériques théâtrales, avec par exemple L’argent créée par Anne Théron, et jouée dans le cadre du festival d’Avignon.
Son travail est présenté lors d’expositions et de festivals internationaux.

FRANÇOIS BON

François Bon est né en Vendée, en 1953. Il publie son premier livre, Sortie d’Usine, aux éditions de Minuit en 1982. Parmi ses autres livres, une trilogie sur le rock (biographies des Rolling Stones, Dylan, Led Zeppelin). Il expérimente dans les années 2000 le théâtre et le film documentaire, ainsi que les ateliers d’écriture. Il fonde en 2016 sa propre maison d’édition, Tiers Livre Éditeur, en complément de sa plateforme d’expérimentation web Tiers Livre (depuis 1998).  Il enseigne actuellement l’écriture créative à l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy.

VINCENT CICILIATO

Vincent Ciciliato est artiste et maître de conférences en Arts numériques à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne, chercheur au laboratoire CIEREC. Ses recherches se situent à la lisière des arts visuels et des arts sonores en abordant plus précisément les notions de "micro-mouvement" et de "micro-gestualités" dans leurs aspects transdisciplinaires. Une part importante de son travail interroge également la manière avec laquelle les technologies redéfinissent le corps et ses gestes, que ce soit dans le cas d'une interaction œuvre/spectateur, ou dans celui, plus contemplatif, de la seule sphère représentative.

ANNE CLERC

Éditrice de formation, elle a d'abord travaillé pour différentes maisons d'édition avant de rejoindre l'association Lecture Jeunesse (Observatoire de la lecture des adolescents) en tant que rédactrice en chef de la revue "Lecture Jeune" et chargée de formation sur les problématiques attenantes aux pratiques culturelles des jeunes et à leur accueil en bibliothèques.

En 2012, elle crée la structure « Ne vois-tu rien venir ? » menant de front des missions éditoriales, de formation, de communication et de journalisme littéraire. Du numérique à la littérature de jeunesse, elle renforce son activité en intégrant Port Parallèle, une coopérative d’activité et d’emplois.

Actuellement Déléguée Générale des Amis de la Bibliothèque nationale de France, elle est en charge de l'enrichissement des collections de la BnF, via des actions de mécénat, de la promotion des départements de l'établissement, auprès d'un réseau de fervents adhérents et de mécènes

YANN KERVRAN

Ancien rédacteur en chef de magazines historiques (Histoire Médiévale, Histoire Antique, L’Art de la Guerre…), il se consacre désormais à l’écriture de fiction.

Photographe et reconstitueur historique enthousiaste depuis la fin de ses études universitaires, il trouve dans ces passions l’occasion de concilier goût pour la recherche et intérêts pour la mise en pratique et en scène de savoirs théoriques.

Il découvert le logiciel libre voilà une quinzaine d'années et y a retrouvé la manifestation du phénomène historique ancestral des communs. Depuis lors, il milite pour une culture libre, où peuvent s'opérer de vrais échanges entre tous les créatifs que nous sommes, dans l'objectif de co-construire un projet de société qui convienne à chacun. Il fait notamment partie au réseau libriste Framasoft.

LINGUISTICAE

La chaîne Linguisticae sert à comprendre d'où viennent les mots, les langues, et comment le langage est fait et évolue. Entre vulgarisation scientifique d'une discipline trop méconnue et "cassage" d'idées reçues, tout le monde y trouve son compte ! Depuis peu, le concept a aussi été décliné dans un ouvrage intitulé Les autres ne savent plus écrire.

Vous pouvez consulter ses vidéos sur sa chaîne Youtube.

SILVÈRE MERCIER

Silvère Mercier est chargé des innovations et de la médiation numériques à la Bibliothèque publique d’information - Centre Pompidou à Paris. Bibliothécaire engagé pour la libre dissémination des savoirs, il est aussi co-fondateur du collectif SavoirsCom1 – Politique des Biens communs de la connaissance. Il intervient comme formateur sur les thématiques du numérique, les bibliothèques, la gestion du changement, la production de contenus, le livre numérique, la médiation numérique, etc.

Passionné par les transformations que le numérique insuffle aux communautés et aux lieux qui produisent des savoirs, Silvère Mercier anime depuis 2005 Bibliobsession « le blog de Silvae, bibliobsédé des bibliothèques ».

MUY-CHENG PEICH

Directrice de l’Éducation, des Contenus et de la Formation à Bibliothèques Sans Frontières, diplômée de l’École normale supérieure, Muy Cheng est chercheuse en sciences cognitives lorsqu’elle rejoint BSF en 2014 pour développer l’adaptation de la Khan Academy en français et développer le programme Voyageurs du Code. Elle structure ensuite le département de l’Éducation, des Contenus et de la Formation, qui vient en soutien à la direction des Opérations en terme d’ingénierie de formation et de contenus.

Passionnée par les enjeux de l’éducation et les mécanismes qui sous-tendent l’apprentissage, elle est convaincue du rôle que peut et doit jouer l’éducation dans la lutte contre les inégalités sociales.

DOMINIQUE PIFARELY

Dominique Pifarély, violoniste, improvisateur, compositeur, reçoit son premier violon à l’âge de 6 ans. Dans son enfance s’associent l’influence de la musique apprise “d’oreille”, aux côtés de son père, et l’enseignement classique, dans sa transmission la plus vivante ; l’adolescence ajoutera l’ouverture au rock, aux musiques traditionnelles et au jazz, et le goût de l’improvisation qui irrigue et unifie ces pratiques nouvelles.

Dès ses débuts, cette ouverture fait de lui un soliste très sollicité par la scène française (Eddy Louis, François Jeanneau, Patrice Caratini, Denis Badault, …) et européenne (Mike Westbrook, Matthias Rüegg et le Vienna Art Orchestra, Joachim Kühn, …). Régulièrement présent sur les scènes européennes, il se produit également aux Etats-Unis, au Canada, au Japon, en Amérique latine, en Inde, au Moyen-Orient et en Afrique.

SCENOCOSME : GRÉGORY LASSERRE et ANAÏS MET DEN ANCXT

Le couple d’artistes Scenocosme réunit Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt. Ils vivent en région Rhône-Alpes.
Leurs créations singulières prennent forme à travers diverses expressions : installations interactives, art plastique, art numérique, art sonore, performances collectives, etc... En distillant la technologie numérique, ils en font ressortir des essences de rêve et de poésie, ils en utilisent ainsi la partie vivante, sensible voire fragile.

Artistes plasticiens, ils détournent diverses technologies pour créer des œuvres d’art contemporaines. Ils développent la notion d’interactivité, par laquelle l’œuvre existe et évolue grâce aux relations corporelles et sociales des spectateurs. Ils réalisent d’étonnantes hybridations entre technologies et éléments vivants ou naturels (végétaux, humains, eau, bois, pierres...). La plupart de leurs œuvres interactives perçoivent diverses relations invisibles entre les corps et l’environnement. Ils rendent sensibles les variations énergétiques infimes des êtres-vivants en proposant des mises en scène interactives où les spectateurs partagent des expériences sensorielles extraordinaires.

 

FRANÇOIS YVON

Professeur à l'Université Paris Sud au sein du Département d'Informatique et chercheur au Limsi/CNRS, dans le groupe Traitement du Langage Parlé. Depuis juillet 2013, François Yvon est détaché au CNRS et directeur du LIMSI.

Ses thèmes de recherche sont le traitement automatique des langues, Traduction automatique , Reconnaissance de la parole, Modélisation statistique du langage, Fouille de documents, Apprentissage par analogie.

 

CANOPÉ

L’Atelier Canopé de Mâcon est un espace de proximité, connecté et convivial, proposant un ensemble de services et de ressources innovants à destination de la communauté éducative, des associations, des centres de loisirs,  des collectivités et du grand public.
Il organise des événements tout au long de l’année, propose des formations ouvertes à tous sur le numérique et des ateliers de pratiques en lien avec l’éducation et le numérique éducatif.
Les médiateurs de l’Atelier aident à co-construire les projets de classes et d’établissements, accompagnent leurs réalisations et se déplacent dans tout le département.  Du matériel numérique est également disponible en prêt avec une aide pour une prise en main personnalisée.
Sur abonnement, tout public, scolaire ou non,  a accès aux jeux éducatifs, périodiques, ouvrages, DVD, présents dans la médiathèque ainsi qu’aux ressources numériques en ligne (librairie numérique, autoformation, Europresse, apprentissage de l’anglais).

 

LES VOYAGEURS DU CODE

Les Voyageurs du Code animent des ateliers d'initiation et des formations à la programmation informatique et aux enjeux du numérique pour tous les âges, tous les niveaux et tous les goûts.

La maîtrise du numérique et des langages de programmation informatique est un enjeu central aujourd’hui pour que les enfants ne soient pas des consommateurs digitaux, mais deviennent des citoyens du numérique éclairés et créatifs. Avec les Voyageurs du Code, Bibliothèques Sans Frontières met l’engagement citoyen et le bénévolat au cœur d’une stratégie d’initiation et de formation à grande échelle de la jeunesse française au numérique. Partout, des clubs citoyens d’initiation fleurissent, offrent des clés nouvelles pour comprendre notre quotidien hautement numérique, et permettent aux plus motivés de se former et d’ouvrir des perspectives professionnelles nouvelles à travers le code.